Viva l'opéra ! dans les cinémas UGC

Mon Compte

Mot de passe oublié ?

Pas de compte ? Inscrivez-vous
Se souvenir de moi ?
MADAMA BUTTERFLY

MADAMA BUTTERFLY

Giacomo Puccini

ROYAL OPERA HOUSE - LONDRES

Il n’y a pas d’amour heureux… mais les plus tendres peuvent en mourir : c’est la leçon de cet opéra à la fois d’une extrême délicatesse et d’une fantastique tension dramatique, porté par une orchestration soyeuse comme le tissu d’un kimono et par une extrême richesse mélodique, en particulier dans les airs de Madama Butterfly dont le plus célèbre, Un bel, di vedremo, semble concentrer tout, le désir, l’attente, l’espoir dans la voix qui se gonfle comme une voile. La beauté sonore est là d’une poésie aussi sincère que touchante et touchante parce que sincère. La mise en scène du couple français Patrice Caurier et Moshe Leiser met en valeur cette vibration intérieure sans avoir besoin d’ajouter du décoratif : le Japon qui est montré est une épure dont quelques parois coulissantes suffi sent à montrer des signes – et l’on sait combien le Japon est un monde de signes ! Mais c’est avant tout pour Ermonela Jaho, aujourd’hui la plus bouleversante Butterfly au monde, que j’ai souhaité vous faire partager l’émotion de ce spectacle : vous allez y éprouver l’attente frémissante de cette jeune femme clouée comme un papillon à une illusion, ce rêve insensé d’une enfant de 15 ans amoureuse d’une ombre et qui mourra avec le jour. Poignant !

L’action se déroule au Japon, dans la baie de Nagasaki, vers 1900. L’offi cier américain Pinkerton découvre sa future épouse Cio-Cio San – dite Madama Butterfly – geisha de quinze ans dont la famille réprouve le mariage. Sharpless, le consul des Etats-Unis, déconseille cette union à Pinkerton. Toutefois, le soir de leurs noces, Pinkerton embrase le coeur de la jeune fi lle, qui répond à son amour avec timidité avant de se donner ardemment à lui. Trois années passent. Rentré aux Etats-Unis, Pinkerton n’a donné aucune nouvelle à Butterfly, qui ne cesse d’attendre son retour, persuadée que l’offi cier viendra la retrouver… et découvrir l’enfant qu’elle a eu de lui. Sharpless, qui sait que Pinkerton a refait sa vie dans son pays et s’est marié, demande à Butterfly ce qu’elle ferait s’il ne revenait jamais. Elle se tuerait, répond la geisha. C’est le geste fatal qu’elle commettra en découvrant la vérité, lors du retour tardif mais tellement attendu de Pinkerton, venu chercher son enfant en compagnie de son épouse américaine.

REPRÉSENTATION À 19H30 PRÉCISES.
OUVERTURE DES PORTES À 18H45, FERMETURE DES PORTES À 19H15.


MISE EN SCÈNE

Moshe Leiser et Patrice Caurier

DIRECTION MUSICALE

Antonio Pappano

COSTUMES

Agostino Cavalca

LUMIÈRES

Christophe Forey

CHOREOGRAFIE

William Spaulding

CHOEUR

Choeurs et orchestres du Royal Opera House

DISTRIBUTION

B.F. Pinkerton : Marcelo Puente

Goro : Carlo Bosi

Suzuki : Elizabeth Deshong

Sharpless : Scott Hendricks

Cio-Cio-San (Madama Butterfly) : Ermonela Jaho

DURÉE DU SPECTACLE

2h41 dont 1 entracte de 20min

VOIR LES TARIFS

Représentations (date & lieu)

  • UGC De Brouckère - 04 avril 2019 19:30 (VOstFR) Réservez MADAMA BUTTERFLY
  • UGC Antwerpen - 04 avril 2019 19:30 (VOstAngl) Réservez MADAMA BUTTERFLY
  • UGC Turnhout - 04 avril 2019 19:30 (VOstAngl) Réservez MADAMA BUTTERFLY
  • UGC Mechelen - 04 avril 2019 19:30 (VOstAngl) Réservez MADAMA BUTTERFLY
Vers JENŮFA Vers LADY MACBETH DE MZENSK