Viva l'opéra ! dans les cinémas UGC

Mon Compte

Mot de passe oublié ?

Pas de compte ? Inscrivez-vous
Se souvenir de moi ?
EUGENE ONEGUINE

EUGENE ONEGUINE

Piotr Ilitch Tchaïkovski

PALAIS DES ARTS REINA-SOFÍA

La première impression qu’on éprouve en écoutant Eugène Onéguine, c’est que le chant semble couler des mots : on a vraiment le sentiment d’entrer dans la vérité frémissante des personnages, de partager leurs tourments, leur désarroi, leur fraîcheur aussi et leur spontanéité, l’élan amoureux de Tatiana, le désespoir de Lenski, la tendresse du prince Grémin… Assurément, Pouchkine ne pouvait rêver d’une traduction plus fine, plus pénétrante de la psychologie de ses héros ! Avec ses thèmes entrelacés qui se répondent et génèrent cette tension immédiate dont Tchaïkovski a le secret, Eugène Onéguine, d’une beauté brûlante et contenue, est en quelque sorte le soleil noir de l’opéra russe. La mise en scène que je vous en propose vient de Valencia et offre un spectacle à la réelle beauté visuelle, avec des signes comme l’obsédante récurrence du rouge, couleur de la passion, ou la présence matérialisée du temps dans ce double muet d’un Onéguine vieilli, entre autres. Mais c’est l’intensité bouleversante de Kristine Opolais dans le rôle de Tatiana qui confère sa force romantique à ce spectacle : tour à tour exaltée, amère, désabusée, désespérée, elle exacerbe le huis-clos théâtral et rend l’émotion incroyablement palpable.

INTRIGUE
L’intrigue se déroule dans une propriété de campagne près de Saint-Pétersbourg, à la fi n du XVIIIe siècle. Olga et Tatiana sont les fi lles de Madame Larina : la première est rieuse et amoureuse du poète Lenski, la seconde rêveuse et mélancolique. Lorsque se présente Eugène Onéguine, un ami de Lenski, Tatiana s’éprend instantanément de cet être froid – qui répond à sa passion avec mépris. Dénué, semble-t-il, de tout sentiment, Onéguine pousse le cynisme jusqu’à courtiser Olga lors d’un bal : la situation ne fait qu’accentuer la douleur de Tatiana et suscite une terrible crise de jalousie de Lenski, qui provoque son ami Onéguine en duel ; mais c’est lui, Lenski, qui périra lors de ce duel. De longues années s’écoulent. Eugène Onéguine a compris bien tard l’amour qu’il éprouvait pour Tatiana, mariée désormais au Prince Grémin. Alors qu’Onéguine confesse à Tatiana sa passion et ses regrets de n’avoir su répondre à son amour d’autrefois, celle-ci le repousse et l’éconduit à son tour, fi dèle à son devoir d’épouse. Entre rage et douleur, Onéguine demeure seul et maudit le ciel.

REPRÉSENTATION À 19H30 PRÉCISES.
OUVERTURE DES PORTES À 18H45, FERMETURE DES PORTES À 19H15.


CHEF DE CHŒUR

Francesc Perales

DIRECTION MUSICALE

Omer Meir Wellber

MISE EN SCÈNE

Mariusz Treliński

DÉCORS

Boris Kudlička

ORCHESTRE

Orchestre et Chœurs de la Généralité valencienne

DISTRIBUTION

Larina : Helene Schneidermann

Tatiana : Kristine Opolais

Olga : Lena Belkina

Filipéna : Margarita Nekrasov

Eugène Onéguine : Artur Ruciński

Lenski : Dmitry Korchak

Prince Gremin : Günther Groissbock

DURÉE DU SPECTACLE

3h00 dont 1 entracte de 20 min

VOIR LES TARIFS

Représentations (date & lieu)

  • UGC De Brouckère - 07 février 2019 19:30 (VOstFR) Réservez EUGENE ONEGUINE
  • UGC Antwerpen - 07 février 2019 19:30 (VOstAngl) Réservez EUGENE ONEGUINE
  • UGC Turnhout - 07 février 2019 19:30 (VOstAngl) Réservez EUGENE ONEGUINE
  • UGC Mechelen - 07 février 2019 19:30 (VOstAngl) Réservez EUGENE ONEGUINE
Vers CARMEN Vers LE LAC DES CYGNES